Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion Vélo / Montagne

Articles avec #running trail & rando tag

Les 5km populaires de Meaux : Notre premier défi du team "Père & Fils"

21 Novembre 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Running Trail & Rando

La genèse...

L'une de mes plus belles rencontres de cette année 2014 est celle avec Eric Leblacher.

Eric fut coureur cycliste professionnel dans les équipes du Crédit Agricole et de la Française des Jeux durant les années 2000.
Mais j'arrête là la présentation de son CV sportif car les Wikipédia et autres sites spécialisés le feront mieux que moi.

Nous avons échangé via Facebook durant plusieurs mois de façon très simple : Un "J'aime" ou un commentaire sur un article, un post ou un partage de temps en temps.
Puis en début Mai 2014, j'annonce que je pars à Epinal participer à la cyclosportive "La Route Verte" avant de partir vers Cernay pour un weekend cyclo en préparation du Raid Provence Extrême.
Eric poste un "RDV sur place" à mon grand étonnement. Nous avons pu échanger en "live" cette fois à mon plus grand plaisir (voir mon article http://lolovelo91.over-blog.com/2014/05/objectif-rpe-j-27.html).

Depuis, nous nous envoyons un petit mot de temps à autre via Facebook ou autre...

Eric est un grand passionné. De sport tout d'abord mais pas que.
Il est passionné de grands espaces, de montagne, d'effort physique. Mais il ne fait pas que du vélo. Il court aussi et court vite et longtemps !!!
Alors il s'engage sur des défis comme le TDS 2014, l'une des épreuves de l'Ultra Trail du Mont Blanc qu'il termine après plus de 20h d'effort. Son prochain gros défi est le Marathon des Sables qui se déroulera du 3 au 13 Avril 2015 dans le Sahara Sud Marocain...

Mais Eric est avide de rencontres aussi et c'est en grande partie pour ça qu'il excelle dans l'organisation de manifestations sportives populaires.

Lorsqu'il partage l'affiche du semi-marathon du pays de Meaux, je m'y intéresse tout naturellement mais je découvre que c'est une semaine après les 20 km de Paris, épreuve à laquelle le suis déjà engagé.

J'envoie un message à Eric pour lui demander conseil et qu'il me dise si je peux enchainer les 2 épreuves en à une semaine d'intervalle. Il me répond que si je fais les 20km en guise de préparation et sur la retenue c'est possible.
Mais je me connais et c'est une chose que je ne sais pas faire : porter un dossard et courir sur la retenue !!! D'ailleurs, c'est certainement ce qui m'a fait défaut cette année mais n'y revenons pas.

Donc, je dis à Eric que j'aurais bien aimé venir mais pas en méforme.

Il me réponds qu'il y a une autre épreuve qui pourrait me convenir : Les 5km populaires en ouverture au semi-marathon.

"Tu pourrais venir le faire en famille ?", me dit Eric

Je me dis que c'est carrément pas bête du tout sachant que mon fils fait un peu de course à pieds (vraiment un peu) mais que ça pourrait l'intéresser puisque nous recherchons depuis quelques temps une épreuve sympa à faire à 2.

J'en parle donc à Jean-Baptiste, mon fils qui me répond "Aller... C'est parti, on le fait tous les deux"...

Engagements faits et je donne RDV à Eric, le Dimanche 19 Octobre pour les 5km...

La création du team "Père & Fils"...

Nous n'avons pas le temps de courir ensemble avec JB mais nous le faisons chacun de notre côté.

Je ne connais pas du tout son niveau mais l'essentiel n'est pas là finalement car je sais qu'il ira au bout.

Le principal est que nous allons nous faire un défi tous les deux ensemble...

Alors je me dis qu'il faut marquer le coup et me demande comment nous pourrions faire.

Courir sous le même maillot. Tiens c'est une bonne idée mais pas avec un maillot de mon club de vélo car JB n'en fait pas partie.
Non, on va le faire avec notre propre maillot et je vais les faire floquer avec nos prénoms ou quelques chose du genre.

Un matin, l'idée lumineuse surgit : Une équipe, un maillot, 2 équipiers, 2 prénoms !!!

Ce sera donc le team "Père & Fils" avec notre prénom sur chaque maillot.

Me voilà parti chez Decathlon car j'ai repéré un maillot qui correspond bien à ce que nous allons faire. C'est écrit sur le devant du maillot "Run for Fun".

Je rentre ce soir-là avec mes maillots et procède à la cérémonie officielle de création du team "Père & Fils"...

Le team "Père & Fils" est né !!!

Le team "Père & Fils" est né !!!

L'avant-course...

La veille de la course, nous préparons nos affaires avec JB.

Il nous faudra nous lever tôt car Meaux est à plus de 60km de la maison et le départ de l'épreuve est à 9h15.

Mais nous sommes pareils avec JB et nous aimons arriver tôt sans pression de l'horloge. Nous prévoyons donc un réveil de bonne heure pour arriver dès l'ouverture des dossards afin de nous préparer tranquillement.

Préparation des affaires pour la course...

Préparation des affaires pour la course...

Nous nous levons donc vers 5h pour prendre un petit déjeuner léger, nous préparer et partir à Meaux.

A cette heure-ci un Dimanche matin, il y a peu de monde sur les routes et nous arrivons facilement à Meaux.
Nous trouvons tout aussi facilement une place pour nous garer et allons aux dossards.

Le ballon à l'effigie du semi...
Le ballon à l'effigie du semi...

Le ballon à l'effigie du semi...

Le team "Père & Fils" aux dossards...

Le team "Père & Fils" aux dossards...

Dossards 2015 et 2016...

Dossards 2015 et 2016...

Quelle bonne idée... Les prénoms de tous les participants...
Quelle bonne idée... Les prénoms de tous les participants...

Quelle bonne idée... Les prénoms de tous les participants...

Nous croisons très rapidement Eric qui est dans le jus complet de l'organisation... Un investissement de chaque instant pour une belle organisation !!!

Nous préparons nos maillots mais ne les mettrons que peu de temps avant le départ afin de partir au sec.

C'est parti pour un échauffement afin de monter un peu en température et éviter les accidents musculaires.
C'est un échauffement de 30 minutes environ en trottinant sur une partie du parcours sur lequel nous découvrons qu'il y a des pavés. Rien de bien méchant puisqu'ils sont sec et il y a une petite possibilité de passer à côté. Mais cela dépendra du départ que nous prendrons.

Durant cet échauffement, nous croisons Eric qui nous lance un "Vous me faites ça bien la famille Lolo !!!".

Oui Eric, nous allons faire ça bien... avec bonheur en plus !!!

Notre échauffement se termine et je remarque que JB semble courir un peu plus vite que ce que je pensais. De bonne augure pour la course...

L'heure du départ approche. Nous nous plaçons donc dans le sas de départ parmi les 350 partants et attendons le top départ.

9h15... Top départ !!!

Ca y est... La course est lancée...

Nous avons convenu avec JB que je reste derrière lui afin de le protéger et éviter qu'il ne se fasse marcher sur les talons mais c'est une mauvaise stratégie car il hésite à dépasser les autres coureurs.

Et oui, sur ce type de départ, il ne faut pas hésiter à dépasser les autres coureurs qui vont plus lentement. Surtout que les premières ruelles traversées sont assez étroites et tout le monde est groupé...

Alors, au bout de 200m environ, je le passe et lui fais signe de me suivre...

Hop... on passe à droite... puis à gauche... pour, au bout d'1km environ nous retrouver avec une vue plus dégager devant nous.

Le parcours traverse le vieux centre-ville de Meaux que je ne connaissais pas du tout. C'est un quartier composé de petites ruelles moyenâgeuses que nous allons parcourir 2 fois. C'est très joli.

JB adopte son allure de croisière... Je l'encourage très régulièrement. Il a mis de la musique dans ses oreilles mais je sais qu'il m'entend un peu et surtout il me voit.
Je lui fais donc beaucoup de signe pour lui indiquer la route, les obstacles et contrôler son allure...

On ne le voit pas car il est sur ma droite... Je suis en train d'encourager JB...

On ne le voit pas car il est sur ma droite... Je suis en train d'encourager JB...

Nous repassons devant la ligne d'arrivée pour entamer notre second tour dont le début est un peu différent du premier.

La ligne d'arrivée est au sommet d'une petite côté et je sens que JB a un peu de mal à relancer une fois cette petite côte passée.
Mais il n'y a rien de bien grave car il est dans une bonne allure. En tout cas, un rythme nettement supérieur à ce que je pensais que nous ferions.

Le circuit est totalement fermé à la circulation et le public commence à se placer autour des barrières le long de la ligne et sur le haut du parcours.
Il y a plusieurs animations aussi avec les groupes de musique qui jouent et mettent une belle ambiance tout au long des 5km...

4ème km et l'allure est relancée... JB est dans sa bulle et je le sens sur un rythme qu'il devrait pouvoir tenir jusqu'à la fin...
Surtout que ce km 4 est plutôt en descente.

Nous passons la flamme rouge indiquant que nous entrons dans le dernier km...

Après environ 400m de plat, ça monte jusqu'à l'arrivée.
Le dernier effort est à fournir à partir de ce moment...
JB coince un peu au début de cette dernière montée car il essaie de conserver sa foulée... Je lui indique de faire de plus courtes foulée et garder le même rythme...

C'est bon et ça repart un peu après ce début un peu plus dur...
La ligne d'arrivée est en vue...

Nous sommes à environ 250m alors je lui dis de lâcher ce qu'il lui reste !!!

Il accélère en manquant de me laisser sur place...
Il allonge les foulées, nous passons sous l'arche qui indiquait le départ...
Il nous reste 100m... Il accélère encore...

La vache !!! Quel final il me fait !!!

Nous franchissons la ligne en trombe... Oh que c'est bon...
Nous l'avons fait notre premier défi du team "Père & Fils" !!!

Je regarde mon chrono et je lis 24'30"...
Moins de 25 minutes alors que je pensais que nous ferions aux alentours de 28 à 30 minutes !!!

Quelle belle satisfaction de terminer ensemble comme nous le voulions !!!

L'arrivée !!! Ca y est... Les 5km de Meaux sont avalés en moins de 25 minutes...

L'arrivée !!! Ca y est... Les 5km de Meaux sont avalés en moins de 25 minutes...

JB à l'arrivée avec la médaille de finisher !!!
JB à l'arrivée avec la médaille de finisher !!!

JB à l'arrivée avec la médaille de finisher !!!

Le team Père & Fils heureux de l'avoir fait ensemble !!!

Le team Père & Fils heureux de l'avoir fait ensemble !!!

Ce fut un beau moment tous les deux que nous avons partagé...

En conclusion...

Nous avons un temps officiel et 24'14" ce qui nous positionne aux 94ème et 95ème places sur 337 classés...

Pas mal pour une première course pour JB !!!

Pour revenir à l'organisation, c'est préparé de main de maitre par Eric et les équipes de l'organisation... Il faut les voir le matin avant l'ouverture des dossards... Une vraie fourmilière...

Un beau succès pour cette belle épreuve récompensée par le sourire de tous les arrivants !!!

Je vous donne RDV en 2015 car je serai au départ du semi-marathon cette fois !!!

Je dédis cet article à tous les bénévoles présents durant tout le weekend pour nous rendre heureux de pratiquer notre sport et à mon fils Jean-Baptiste qui m'a épaté !!!

Eric, chef d'orchestre du Semi-Marathon du Pays de Meaux...

Eric, chef d'orchestre du Semi-Marathon du Pays de Meaux...

Lire la suite

Découverte du trail (et de nuit qui plus est)

13 Novembre 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Retour sur..., #Running Trail & Rando

La genèse

En ce Vendredi 7 Novembre au soir, je suis chez moi après le diner à me demander quelle sortie vélo je vais pouvoir faire le lendemain matin.
J'envoie alors un sms à mon pote Manu pour lui proposer de venir rouler avec moi comme nous le faisons de temps en temps. Manu me répond qu'il ne roulera pas Samedi matin car il participe au trail La By Night au départ de Mondeville à une dizaine de km d'ici.
Je le laisse donc en lui souhaitant bon courage...

1h30 plus tard, il m'envoie un sms sans équivoque : "Tu viens avec moi ?"

Je lui demande donc quelques infos et je vais regarder sur le site de l'organisateur les détails supplémentaires.

C'est un trail de 21 km en autosuffisance (donc aucun point de ravitaillement) avec 400m de dénivelés dans un secteur que je connais un peu pour y avoir fait un peu VTT.

Je sais que j'ai les 21 km dans les jambes pour avoir fait les 20 km de Paris un mois plus tôt. Les 400m de dénivelés ne me font pas très peur car ils sont répartis 8 difficultés environ.

Depuis un an en suivant les exploits de certains de mes contacts Facebook, j'ai envie de m'essayer sur cette discipline.

"C'est peut-être la bonne occasion ?", me dis-je

J'appelle Manu et, après avoir échangé sur son expérience de trail qui se résume à une de 18 km en Corse cette année, nous convenons de nous y rendre ensemble.

Nous nous donnons rendez-vous vers 16h afin d'avoir le temps d'aller sur place pour que j'inscrive (Manu étant déjà engagé).

Le départ de l'épreuve est à 17h30.

La préparation

Le reste de la soirée, je me pose un tas de questions : Que dois-je emmener avec moi ? Est-ce que je vais bien voir avec ma lampe frontale ? quel chrono vais-je bien pouvoir faire ? etc... etc...

J'obtiendrai réponse à toutes ces questions le lendemain.

Samedi matin, du coup, je ne fais pas de sortie vélo. J'en profite pour préparer les affaires que je vais emporter .

Sac à doc, Camel back, 2 lampes frontales dont une que je garderai à la main comme lorsque je cours de nuit, bonnet, vêtements, ravito (barres & gel), mes chaussures de trail.

Tout est enfin prêt en fin de matinée et je n'ai plus qu'à attendre l'heure pour partir chercher Manu.

Les affaires sont prêtes

Les affaires sont prêtes

En attendant, je me dis que je suis un peu dingue d'avoir décidé à l'arrache de participer à cette épreuve. Ca se prépare et je suis certain que je risque d'en baver car je n'ai aucune technique en descente, que je n'ai pas trop l'habitude de courir sur les chemins.

Les montées ne m'inquiètent pas particulièrement. Au pire, je marcherai et reprendrai à courir au sommet...

Mais j'ai hâte d'y être tout de même !!!

L'avant course

Il est un peu avant 16h et je me mets donc en route pour aller chercher Manu. J'arrive comme prévu .

Ensuite, il ne nous faut pas très longtemps pour atteindre Mondeville.

C'est un village connu dans la région pour ces bois, son plateau venté, ces sentiers techniques parcourus par nombres de VTTistes, randonneurs à pieds ou trailers.
Nombres d'épreuves sportives passent par ces chemins.

Nous échangeons nos impressions avec Manu durant le trajet. Manu me prévient qu'un partie du parcours risque d'être gras et qu'il faudra faire attention car nous traversons des zones avec des rochers qui risquent d'être glissants. Il me dit que nous allons monter les 100 marches de La Padole que je ne connais pas du tout : ce sont des marches très irrégulières et il se pourrait que ce soit aussi glissant.

Rien de bien rassurant tout ça pour un débutant comme moi mais j'y suis et personne ne m'a forcé la main.

Nous terminons de nous préparer à la voiture. Il fait encore jour et la température est agréable. Mais comment cela va-t'il tourner avec la tombée de la nuit ?

Je décide de mettre un maillot manches longues avec, par dessus, mon maillot du Team "Père & fils" que j'ai fait floquer pour les 5km de Meaux le 19 Octobre dernier. Epreuve de course à pied urbaine que j'avais faite avec mon fils et superbement organisée par Eric Leblacher et la ville de Meaux.

Je prépare ensuite mes lampes frontales et mon sac à dos. Dans mon Camel Back, j'ai mis environ 750ml d'eau en me disant que ce sera largement suffisant. D'après ce que je me connais, je me dis que je devrais faire un chrono entre 2h15 et 2h30. Donc, cette quantité d'eau est suffisante.

Je prends aussi avec moi 2 barres énergétiques et 2 tubes de gel.

Je mets un bonnet et des gants car j'ai souvent froid aux main quand je cours.

Le sac à dos est posé sur les épaules et nous partons nous échauffer avant le départ...

Le fameux maillot du Team "Père & Fils"

Le fameux maillot du Team "Père & Fils"

Nous sommes prêts à en découdre... Manu avec le chrino et moi avec le parcours...

Nous sommes prêts à en découdre... Manu avec le chrino et moi avec le parcours...

Après avoir trottiné un peu, nous entrons dans la zone de départ. Nous y retrouvons Pascal Schinacher, un copain de notre nouveau club dans lequel nous nous sommes engagés avec Manu à partir de la saison 2015, le TCV91.

Nous discutons, rigolons. Une très bonne ambiance règne dans la zone de départ.

Les dernières consignes sont données sur le parcours et l'organisateur attend que la nuit commence à tomber pour donner le départ...

17h36... Top départ !!!

Ca y est... C'est parti pour 21km de chemins, d'ornières, de montées, descentes, rochers, racines arbres et autres amusements nocturnes...

Les 3 premiers km ne comportent aucune difficultés si ce n'est la foule des 600 partants et je suis Manu qui me semble vraiment à l'aise dans ces chemins. Pour ma part, je suis obligé de me concentrer pour bien place mes pieds afin de ne pas risquer l'entorse.

Je ne peux pas suivre le rythme de Manu. Je décide donc de ralentir afin de me concentrer sur ma foulée et mon placement.

Au bout de ces 3km, arrive le première difficulté pour moi : Une descente. C'est un large chemin que je connais de jour pour l'avoir monté en VTT et en vélo de cyclocross.
A ce moment-là, je sens que cela va être compliqué. Je ne suis clairement pas à mon aise dans les descentes. Je me fais dépasser de tous les côtés par des habitués.

Ensuite, c'est un chemin qui nous emmène dans les bois de La Padole où la première grosse montée se situe. Cette difficulté confirme mes impressions du matin : Je n'ai pas de soucis sur ce type d'obstacle. Ca passe bien en alternant marche et course.

Les difficultés vont s'enchainer sur le parcours jusqu'au km 18.

Des montées largement à ma portée que j'enchaine sans trop de soucis. Les descentes sont bien plus problématiques : Je suis sur la retenue constamment car j'angoisse de me tordre une cheville voire de tomber.

Dans une descente plus crispante que les autres, une ampoule sous chaque pieds s'ouvre complètement. Je suis au km 13 ou 14. Maintenant qu'elles sont ouvertes, j'ai l'impression que cela fait presque moins mal.
Je prends peut-être aussi l'habitude de cette douleur.

Malgré cela, je profite de tout... Le silence, le hululement d'une chouette ou d'un hibou (j'avoue ne pas être physionomiste sur les cris d'animaux)...

Et puis, cette impression que j'ai parfois lorsque je roule de nuit juste éclairé par mes lampes :
Je suis dans un couloir...
Tout est sombre autour de moi...
Je me retrouve presque seul à un moment...
Personne devant moi sur ces chemins forestiers et quelques coureurs derrière...
Je les entends et parfois on se prévient d'un danger juste en prononçant un mot...
Rocher... Branche... Arbre...Cailloux... boue...
Chacun est dans son propre monde tout en gardant une petite attention pour celui ou celle qui suit...

Lorsqu'un coureur un peu plus rapide veut doubler, on le laisse passer et il remercie...
Le respect entre coureurs embarqués sur le même océan de l'effort sur des bateaux différents...

Nous passons du côté de La Padole, Mondeville, Videlles et le retour sur le plateau de Mondeville...

A l'issue de la dernière montée, c'est la sortie du bois et la reprise des chemins le long des champs... Après avoir traversé la route au sommet de la côté des petits pois, il reste 3 km dans les champs.

Ces 3 km sont interminables mais les jambes sont bonnes. Malgré la douleur dues à mes ampoules, j'allonge ma foulée.
Je suis motivé car, depuis le km 15, je ne me fais plus dépasser mais je remonte du monde.

L'arrivée...

Je suis d'autant plus motivé que je vois s'approcher doucement les lueurs de Mondeville et reconnais bientôt ce chemin que je prenais en VTT lorsque nous faisions le tracé du rallye VTT des Andains de Mennecy puis du Club Cycliste de Mennecy que je viens de quitter pour partir vers de nouvelles aventures avec le TCV 91...

Je croise 2 personnes de l'organisation qui remonte le chemin sur lequel je suis :

"Aller... Plus que 500m !!!" me lancent-ils...

"Merci les gars... Super votre parcours !!!" leur répondis-je...

Un dernier petit faux-plat et c'est la ligne d'arrivée... Ouf... C'est fait !!!

Je regarde mon compteur GPS qui ne m'indique que 18.5 km car il a perdu la connexion satellite durant un moment.

Il est 19h56... Donc environ 2h20 d'effort pour ce premier trail et en nocturne...

Je suis content même si je sais que je vaux bien mieux que ce chrono-là. Mais j'ai terminé et je ne suis pas totalement cramé. C'était mon objectif de terminer ce trail dans de bonnes conditions en y prenant du plaisir...

C'est donc fait... Un plaisir maximum, un moment de grande convivialité autour de ce type d'épreuve...

Le bilan...

Sur le plan sportif, je me place 395ème sur 588 en 2h20... On dira que je peux faire mieux en étant préparer. Manu termine 104ème en 1h51 et Pascal Schinacher 231ème en 2h04
En tout cas, cela donne des idées pour les années à venir en essayant de me préparer un peu plus "sérieusement" pour des épreuves de course à pieds et trails...

Sur un plan personnel, l'ambiance est sensationnelle avec une grande convivialité aussi bien de la part des bénévoles de l'organisation que les coureurs eux-mêmes.

Finalement, le seul défi est celui contre soi-même en fonction de son objectif... Un chrono ou tout simplement aller au bout de son épreuve...

Merci à vous tous de me suivre... Prenez soin de vous...

Avec Manu à l'arrivée... On est heureux !!!

Avec Manu à l'arrivée... On est heureux !!!

Hommage...

Je dédis ce récit à Jacques Charleuf de Club Cycliste Mennecy Villeroy et Aimé Ogou du Club des Andains de Mennecy qui nous ont quittés tous les deux à quelques jours d'intervalle il y a quelques jours...

Reposez en paix les copains...

Lire la suite