Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Passion Vélo / Montagne

Raid Provence Extrême 2014 : J - 10

28 Mai 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Objectif RPE 2014

Mercredi 28 Mai 2014 : à 10 jours du départ

10 jours nous séparent du départ du Raid Provence Extrême et 8 jours de notre arrivée sur place. En effet, nous allons arriver à Bédoin, au pied du Mont Ventoux, Jeudi 5 Juin dans la journée.

Cela nous permettra de terminer les préparatifs de l'assistance et que je puisse prendre mes marques en m'imprégnant de l'ambiance de la région.

La préparation physique et mentale

J'ai encore du mal à me dépêtrer de ce rhume que j'ai attrapé lors de mon weekend dans les Vosges et en Alsace. Je tousse encore un peu mais cela devrait être bon le jour du départ.

Depuis le dernier bilan que j'avais publié le 7 Mai, j'ai fait une longue distance et enchaîné les jours de vélo avec du dénivelé.

Le weekend du 8 Mai, ce fut la cyclosportive La route Verte au départ d'Epinal (150km et 2100m de dénivelé) puis 2 sorties du côté de Cernay avec les ascensions de cols comme Le Grand Ballon, le Ballon d'Alsace, Oderen et autres. (Le compte-rendu est ici)

Le Samedi 17 Mai, j'ai pris le départ du BRM 400 de Longjumeau (Le compte-rendu est ici) qui était le grand test de roulage sur une nuit complète. Il en est ressorti plein de choses positives et quelques enseignements.

Le Samedi 24 Mai, je suis parti à Annecy afin de faire ma dernière sortie montagneuse car c'est très certainement mon point faible pour cette épreuve. (Le compte-rendu est ici).

Toutes ces sorties ont été riches d'enseignement et m'ont permis de confirmer mes forces et mes faiblesses : J'ai retrouvé un mental de guerrier et je ne suis pas grimpeur.

Il faudra faut donc faire de telle sorte que le mental soit plus fort que jamais !!!

La préparation de l'assistance technique et logistique

Tout est prêt pour l'hébergement et le transport.

Gérard et Brigitte sont aussi motivés que moi. Nous nous voyons une dernière fois avant notre départ afin de régler quelques petits détails.

Bilan à 10 jours du départ

Tout va bien et il n'est plus temps de se poser la moindre question. Nous y serons dans 10 jours... Le Samedi 7 Juin 2014 à 10h, le chrono sera déclenché et je prendrai le départ pour ce qui est mon plus grand défi depuis que j'ai commencé le vélo !!!

Merci à vous tous de me suivre...

Samedi 10 Mai au sommet du Grand Ballon d'Alsace

Samedi 10 Mai au sommet du Grand Ballon d'Alsace

Samedi 17 Mai sur le BRM 400 de Longjumeau

Samedi 17 Mai sur le BRM 400 de Longjumeau

Samedi 24 Mai au sommet du col de Aravis

Samedi 24 Mai au sommet du col de Aravis

Lire la suite

Objectif RPE : J-14... La dernière sortie en montagne

26 Mai 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Objectif RPE 2014, #Vélo : Histoires de sortie

Ce Samedi 24 Mai, je décide de ma rendre pour la weekend à Annecy afin de faire ma dernière sortie en montagne 14 jours avant le départ du Raid Provence Extrême.

Je prépare mon parcours afin de ne pas avoir besoin de me poser de question durant cette journée de vélo.

Au départ d'Annecy, je vais enchaîner :

- La côte de Talloire

- Le Col de la Forclaz de Montmin (surplombant le Lac d'Annecy)

- Le col de la Forclaz de Queige (en direction de Beaufort)

- Le col des Saisies

- Le col des Aravis

Ce sont 5 cols dont 3 font plus de 10 km de grimpette.

Mais le mieux est de vous montrer cela en photo.

Le matin, au départ de l'hôtel

Le matin, au départ de l'hôtel

Le calme matinal du Lac d'Annecy avant de partir en montagne

Le calme matinal du Lac d'Annecy avant de partir en montagne

La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy
La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy

La montée du Col de la Forclaz de Montmin et la superbe vue sur le Lac d'Annecy

Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...
Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...
Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...
Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...
Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...

Quelques vues du sommet du col de la Forclaz de Montmin... Le lac d'Annecy est magnifique...

Sur la route du col de la Forclaz de Queige en Savoie en direction de Beaufort
Sur la route du col de la Forclaz de Queige en Savoie en direction de Beaufort
Sur la route du col de la Forclaz de Queige en Savoie en direction de Beaufort

Sur la route du col de la Forclaz de Queige en Savoie en direction de Beaufort

Le sommet du col de la Forclaz de Queige
Le sommet du col de la Forclaz de Queige
Le sommet du col de la Forclaz de Queige
Le sommet du col de la Forclaz de Queige

Le sommet du col de la Forclaz de Queige

Sur la montée vers le col des Saisies
Sur la montée vers le col des Saisies
Sur la montée vers le col des Saisies
Sur la montée vers le col des Saisies
Sur la montée vers le col des Saisies

Sur la montée vers le col des Saisies

Le Mont Blanc...
Le Mont Blanc...
Le Mont Blanc...

Le Mont Blanc...

Les Saisies et le col des Saisies
Les Saisies et le col des Saisies
Les Saisies et le col des Saisies

Les Saisies et le col des Saisies

Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...
Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...
Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...
Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...
Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...

Le col des Aravis : Mon pèlerinage du jour...

Le beau village de La Clusaz
Le beau village de La Clusaz

Le beau village de La Clusaz

Sur la descente retour vers Annecy
Sur la descente retour vers Annecy

Sur la descente retour vers Annecy

Ce fut une très belle journée de vélo sous un grand soleil. Les sommets des cols des Saisies et des Aravis étaient particulièrement ventés.

Au niveau des sensations dans les montées, je sais que ce sera très difficile pour le RPE. J'y suis préparé et cette sortie a permis de confirmer que le mental est bel et bien présent.

En quelques chiffres, cette balade ce sont 156 km parcours avec 3200m de dénivelé et 7h02 de pédalage.

Le weekend prochain sera plus light sans oublier qu'il faut tout de même pédaler et faire un peu de dénivelé.

La dernière ligne droite est cette fois bien entamée !!!

Merci à vous tous qui me suivez...

Lire la suite

Objectif RPE : J-17... Le tracé

21 Mai 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Objectif RPE 2014

A 17 jours du grand départ, nous avons reçu par mail la trace GPS du Raid Provence Extrême.

D'après le site Openrunner.com, la distance est de 577km pour un dénivelé positif cumulé de 9950m.

En général, ce site est plutôt optimiste en terme de dénivelé, je pense qu'il faut s'attendre à 500m de plus...

Objectif RPE : J-17... Le tracé

Et voici le profil altimétrique

Objectif RPE : J-17... Le tracé

Certaines portions du parcours me sont pas favorables mais....

Il n'est plus l'heure de se poser de question et d'avoir le moindre état d'âme.

Merci à vous tous de me suivre sur ce blog...

Lire la suite

Objectif RPE : J-19... BRM 400 de Longjumeau

19 Mai 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Objectif RPE 2014, #Vélo : Retour sur...

L'objectif du weekend dernier (17-18 Mai) était de cumuler un grand nombre d''heures de selle avec une nuit complète sur le vélo.Un BRM 400 s'imposait donc comme un bon compromis avec, cerise sur le gâteau, la possibilité de pouvoir bénéficier d'une préinscription anticipée pour Paris-Brest-Paris 2015.

Après avoir fait beaucoup de voiture ces derniers temps pour me rendre sur des cyclosportives ou en préparation pour le RPE, je décidai donc de rester dans la région et participer au BRM 400 de Longjumeau.

Le départ est fixé Samedi 17 Mai à 16h et les arrivées seront jusqu'au Dimanche 18 Mai 19h. Pour ma part, j'espère le faire en 18h environ avec les arrêts compris.

Dans les 2 jours qui précèdent, j'ai préparé consciencieusement mon matériel et ravitaillement. Je pense que j'en emmène trop mais on n'est jamais assez prudent... Je suis obligé de limiter ce que je vais emporter car je n'ai aucune assistance et je dois tout mettre dans mon sac à doc ou sur mon vélo...

Petite trousse de secours, sandwiches, bananes, un maillot de rechange et trousse de dépannage et mon gilet jaune pour la nuit sont dans ce sac à dos. Sur mon casque, un éclairage avant et arrière de secours avec mes lampes frontales et sur le vélo, les bidons, mon GPS, sa batterie externe et l'éclairage principal avant + arrière...

Préparation du parcours et du matériel : Casque avec tout l'éclairage de secours et sac à dos rempli...
Préparation du parcours et du matériel : Casque avec tout l'éclairage de secours et sac à dos rempli...
Préparation du parcours et du matériel : Casque avec tout l'éclairage de secours et sac à dos rempli...

Préparation du parcours et du matériel : Casque avec tout l'éclairage de secours et sac à dos rempli...

Comme à mon habitude, j'arrive tôt sur le lieu de départ pour "sentir et ressentir" l'ambiance. C'est un besoin que j'ai pour entrer dans l'épreuve.

Peu de monde annoncé au départ, nous serons 86 participants à cette épreuve.

Au départ, peu de participants mais une belle logistique des organisateurs...
Au départ, peu de participants mais une belle logistique des organisateurs...
Au départ, peu de participants mais une belle logistique des organisateurs...
Au départ, peu de participants mais une belle logistique des organisateurs...

Au départ, peu de participants mais une belle logistique des organisateurs...

Au départ, chacun avec sa machine et son organisation de transport...
Au départ, chacun avec sa machine et son organisation de transport...
Au départ, chacun avec sa machine et son organisation de transport...

Au départ, chacun avec sa machine et son organisation de transport...

Au départ, ma préparation...
Au départ, ma préparation...
Au départ, ma préparation...
Au départ, ma préparation...

Au départ, ma préparation...

Le départ est donné à 16h et tout de suite, de petits groupes se forment. Je me retrouve dans un groupe de 25 cyclistes environ dont certains avec lesquels j'ai fait une partie du BRM 300.

Durant ce début de parcours, un cycliste vient me voir et me dit qu'il a vu un coureur portant le même maillot sur Liège-Bastogne-Liège 4 semaines plus tôt.
Je lui réponds qu'il s'agit de moi car j'étais le seul de mon club à y aller. Nous échangeons donc sur cette remarquable épreuve et la capacité qu'ont nos amis belges et néerlandais à organiser ce type d'épreuve de masse.

Sur des épreuves longues comme peuvent l'être les BRM, les discussions ne sont jamais très longues. Chacun a besoin de se retrouver avec lui-même...

Mais cet échange a probablement sauver mon BRM... Vous le découvrirez par la suite...

Les premiers km s’enchaînent à bon train grâce à un fort vent de dos...
Les premiers km s’enchaînent à bon train grâce à un fort vent de dos...
Les premiers km s’enchaînent à bon train grâce à un fort vent de dos...

Les premiers km s’enchaînent à bon train grâce à un fort vent de dos...

km 113, le point de contrôle de Logron...
km 113, le point de contrôle de Logron...

km 113, le point de contrôle de Logron...

Passé le contrôle de Logron au km 113, nous nous dirigeons vers Blois où se situe le 2ème contrôle.

Le vent du Nord de dos nous pousse à bonne vitesse car nous arrivons à Blois avec une moyenne de 32 km/h...

Sur la route de Blois
Sur la route de Blois
Sur la route de Blois
Sur la route de Blois
Sur la route de Blois

Sur la route de Blois

A quelques km de Blois, le soleil nous laisse...
A quelques km de Blois, le soleil nous laisse...

A quelques km de Blois, le soleil nous laisse...

Avec Paul, un gars qui roule dans ma région et que je connais car nous fréquentons parfois le même groupe de cyclistes (Le Narval), nous effectuons un arrêt dans une brasserie du centre de Blois pour boire un coca, remplir nos bidons et faire tamponner notre carte de route. Nous avons décidé de repartir assez tôt.

km 184, Blois...

km 184, Blois...

Nous repartons de Blois et traversons le pont de la Loire vers 22h10. A la sortie du pont, nous entendons une grosse détonation : mon pneu avant vient d'exploser !!!
Il s'est entaillé de près de 2 cm sur le flan... Nous tentons de réparer en colmatant avec un morceau de chambre à air mais cela ne fonctionne pas : L'entaille est trop proche du bord du pneu...

Il est près de 22h30, rien n'est ouvert sur Blois si ce ne sont les brasseries et restaurants et je n'ai pas de pneu de rechange avec moi...

J'ai l'impression de me retrouver dans une impasse et je n'entrevois pas d'autre solution que dormir sur place et rentrer en train le lendemain ou qu'on vienne me chercher.

Je passe un coup de fil chez moi afin de les avertir. Alors que nous étions en train d'envisager que m'on vienne me chercher, le cycliste avec lequel j'avais discuté de Liège-Bastogne-Liège s'arrête et me demande si j'ai besoin d'un coup de main. Je lui explique que mon pneu avant est mort et que je n'ai pas d'autre solution que d'abandonner.

Il me propose alors de me prêter une roue avant car il est avec 2 copains du club de l'US Metro et ont un véhicule d'assistance : C'est une chose inespérée !!!

Je préviens chez moi que je reprends la route.

Sortie de Blois, le pneu avant explose !!! Merci à mes compagnons de l'US Métro pour leur prêt d'une roue avant...

Sortie de Blois, le pneu avant explose !!! Merci à mes compagnons de l'US Métro pour leur prêt d'une roue avant...

La route se fait maintenant de nuit. Nous allons bon train et nous arrêtons juste le temps de recharger les bidons et de remplir les fameuses cartes postales justifiant de notre passage aux point de contrôles lorsque ceux-ci sont fermés.

Vues nos heures de passages, tous les points de contrôles suivants se feront ainsi.

km 263 à 1h30 : Vannes sur Cosson

km 263 à 1h30 : Vannes sur Cosson

Entre Vannes sur Cosson et Bazoches les Gallerandes, nous traversons une partie du domaine forestier de l'Orléanais.
C'est incroyable ce que la forêt peut être "bruyante" la nuit : Nous entendons le chants de nombreux oiseaux.

Rouler de nuit sans autre éclairage que celui de nos vélos et nos lampes frontales est très irréel. Notre vision et notre ouïe sont décuplés. L'impression de mieux entendre et voir malgré la nuit.

Nous croisons très peu de voiture sur ces lignes droites interminables.

Quel bonheur de rouler de nuit !!!

km 319 à 3h45 : Bazoches Les Gallerandes

km 319 à 3h45 : Bazoches Les Gallerandes

km 356 à 5h15 : Authon La Plaine

km 356 à 5h15 : Authon La Plaine

A partir d'Authon La Plaine, le jour commence à pointer.

Les sensations sont plutôt bonnes malgré un petit coup de moins bien dans la nuit. En effet, durant la liaison entre Vannes sur Cosson et le point de contrôle de Bazoches Les Gallerandes, j'avais l'impression d'être en veille et que mon corps me demandait du repos...

Je me suis alors dit qu'il fallait que je suive mes compagnons de route jusqu'au point de contrôle suivant et que je ferai une pause plus longue même s'il fallait que je fasse les derniers km en solo. Mais arrivé au point de contrôle de Bazoche, j'allais mieux.

Durant tous ces km, j'ai continué à m'alimenter et boire. D'ailleurs, je crois que je n'ai jamais autant bu sur un vélo...

A partir du dernier point de contrôle d'Authon La Plaine, il reste un peu moins de 50km à parcourir avec quelques bosses. Nous les franchissons sans encombre et finissons ce BRM 400 ensemble avec mes compagnons de l'US Metro...

De retour à Longjumeau 15h10 après être parti...

De retour à Longjumeau 15h10 après être parti...

Les données de mon Garmin... 13h27 de pédalage...

Les données de mon Garmin... 13h27 de pédalage...

Maintenant, je sais que passer une nuit complète sur les vélo est possible. Il faut savoir gérer les petits coups de fatigue qui arrivent naturellement. Ces coups de fatigue sont passagers et il ne faut pas baisser les bras à la première baisse de régime...

Le corps a besoin de pause et il faut l'écouter, il faut s'écouter !!!

Je suis content de ce BRM 400 qui m'a autant apporté mentalement que physiquement !!!

C'était la dernière très grande distance avant le Raid Provence Extrême... Le weekend prochain, je réfléchis au fait d'aller gravir quelques cols afin de terminer ma préparation.

Ce BRM 400 en quelques chiffres :

402km à 29.9 km/h de moyenne pour 1350m de dénivelé (je pense que le garmin en a oublié : la courbe altimétrique me parait bizarre...)

13h28 de pédalage pour un chrono total de 15h10 (à confirmer lorsque le BRM sera validé).

Un très grand merci aux cyclistes de l'US Métro qui m'ont prêté leur roue avant de rechange pour que je puisse terminer... Je leur dédie ce compte-rendu...

Merci à vous tous de me suivre...

Lire la suite

Objectif RPE : J - 27

11 Mai 2014 , Rédigé par Laurent Bruynooghe Publié dans #Vélo : Objectif RPE 2014

En ce weekend du 8 Mai, j'ai posé mon Vendredi 9 Mai afin de pouvoir enchaîner plusieurs jours de vélo avec un peu plus de dénivelé.

Jeudi 8 Mai : La Route Verte (Epinal)

C'est une cyclosportive au départ d'Epinal avec un beau parcours de moyenne montagne. Les 70 premiers km sont couverts très rapidement car peu pentus sans que ce soit plat non plus. D'ailleurs, une bonne trentaine de coureurs sont victimes d'une grosse chute collective sur cette rapide portion. En effet, la route n'étant fermée à la circulation (Normal car c'est une cyclosportive de masse) et les pelotons occupant toute la largeur de la route, lorsqu'un camion de laitier arrivant en face, les coureurs se sont tassés sur la droite de la route mais il n'y avait pas de place pour tout le monde. Il y eu quelques blessés mais je n'ai pas entendu qu'il y eut de blessés graves.

Beaucoup de petits coups de cul se succèdent jusqu'aux premières difficultés : 3 petits cols avec de bons petits pourcentages par moment à partir du km 80 et jusqu'au km 125.

C'est ensuite un retour vers Epinal avec, à 15km de l'arrivée une belle bosse sur 4km en 2 rampes à plus de 10%.

Ce seront 150km et 2100m de dénivelés couverts en 4h58 à mon chrono.

Mon temps officiel, qui décompte les km neutralisés, est de 4h47 à plus de 31 km/h de moyenne et je me classe 148ème sur un peu moins de 300 coureurs.

Alors que nous montions la première grosse difficulté du jour, un coureur que je ne connais absolument pas vient à ma hauteur et me dit : "Salut Laurent, super ton blog. Je l'ai trouvé car je recherchais des infos sur le tour du Mont Blanc. Du coup, j'ai tout lu... bon courage pour ton RPE... un vrai truc de dingue"
Ça m'a scié qu'on vienne me voir pour ça... En fait, je dois être suivi par bien plus de personnes que je pense...

J'ai aussi eu un super échange avec Eric Leblacher avec lequel nous avons parlé du TMB et d'autres épreuves... partager nos impressions ainsi était pour moi de l'ordre de l'improbable...
Lorsque je me suis retrouvé en face de lui après la remise des récompenses (c'est lui qui remporte le scratch du grand parcours à plis de 39 de moyenne), il m'a regardé et avant que je ne me présente, me fait un "wouah !!! Laurent... Comment ça va ? Enfin on se rencontre !!!" Nous echangeons parfois sur facebook.
Venant d'un gars qui a vécu tellement de choses en tant que pro, je me suis senti honoré et tout petit à ses côtés... Notre échange fut comme si nous nous connaissions depuis longtemps... Eric est un gars super sympa !!!
Ça restera certainement l'un de mes meilleurs moments de cyclosportif...
J'adore le vélo pour ça !!! Nous sommes des passionnés et pouvons partager notre passion ainsi !!!
Dès la cyclo terminée et le repas pris, je me dirige vers Cernay (68) afin d'y passer 2 jours dans le but de gravir quelques cols d'Alsace et des Vosges.

La Route Verte : La veille entre amis cyclosportifs dont Martine, Christine et Michel autour de notre repas fétiche la veille d'une cyclo : Une pizza...
La Route Verte : La veille entre amis cyclosportifs dont Martine, Christine et Michel autour de notre repas fétiche la veille d'une cyclo : Une pizza...
La Route Verte : La veille entre amis cyclosportifs dont Martine, Christine et Michel autour de notre repas fétiche la veille d'une cyclo : Une pizza...

La Route Verte : La veille entre amis cyclosportifs dont Martine, Christine et Michel autour de notre repas fétiche la veille d'une cyclo : Une pizza...

La Route Verte : La préparation d'avant course...
La Route Verte : La préparation d'avant course...
La Route Verte : La préparation d'avant course...

La Route Verte : La préparation d'avant course...

La route verte : L'arrivée et le débrief avec Eric, le coach...
La route verte : L'arrivée et le débrief avec Eric, le coach...
La route verte : L'arrivée et le débrief avec Eric, le coach...

La route verte : L'arrivée et le débrief avec Eric, le coach...

La route verte : La remise des récompenses à Eric Leblacher, vainqueur du grand parcours avant notre échange très sympathique...
La route verte : La remise des récompenses à Eric Leblacher, vainqueur du grand parcours avant notre échange très sympathique...
La route verte : La remise des récompenses à Eric Leblacher, vainqueur du grand parcours avant notre échange très sympathique...

La route verte : La remise des récompenses à Eric Leblacher, vainqueur du grand parcours avant notre échange très sympathique...

Vendredi 9 Mai : Un petit décrassage

Je suis hébergé en centre-ville de Cernay et ce Vendredi je dois faire environ 2h30 à 3h de vélo en mode tranquille avec l'ascension d'un col.

A mon réveil, il pleut. Je décide donc d'attendre un peu avant de faire ma sortie.

Un peu avant midi, il me semble voir une éclaircie. Je décide donc de partir rouler.

Je me dirige vers Guebwiller mais en arrivant à Wattwiller, la pluie vient s'ajouter aux vent fort déjà présent depuis le matin.

Arrivé à Guebwiller, je décide donc de faire demi-tour et retrouver la chaleur de mon hébergement. Bien m'en a pris car quelques minutes après mon arrivée (déjà trempé), il se mit à pleuvoir tout le reste de la journée.

Ce seront donc 19,5km et 202m de dénivelés... Une tout petite sortie de décrassage suite à la Route Verte...

Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée
Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée
Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée
Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée
Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée
Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée

Vendredi 9 Mai : une toute petite sortie humide et ventée

Samedi 10 Mai : Une grosse journée de vélo

La météo est meilleure en ce Samedi matin. Le coach a prévu une bonne journée de vélo.

Je dois faire une sortie de 3h avec la montée du Grand Ballon via le col Amic en matinée puis, l'après-midi, une sortie avec le club de Thann où certains cyclosportifs se regroupent pour une sortie Vosgienne.

Le matin, je pars donc de bonne heure pour effectuer ma sortie. Direction Soultz (tout près de Guebwiller) afin d'attaquer le col Amic par son côté Est puis enchaîner par la montée du Grand Ballon. C'est une ascension totale de 16,5km à 6% de moyenne.

Arrivé au sommet, je continue vers le Markstein puis descends vers Guebwiller par le lac de la Lauch.

Ce sont 70km parcourus en 3h et 1350m de dénivelés.

Une bonne sortie matinale par une météo très fraiche (4°C au sommet du GRand ballon) et très ventée.

Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic
Vers le col Amic

Vers le col Amic

Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein
Le Grand Ballon et le Markstein

Le Grand Ballon et le Markstein

Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour
Descente par le lac de la Lauch et retour

Descente par le lac de la Lauch et retour

L'après-midi du Samedi, Eric, mon coach vient me chercher à Cernay et nous partons ensemble pour Thann rejoindre le groupe de cyclos du club.

La sortie du jour nous emmène dans les Vosges.

Nous franchissons les cols du Hundsruck (5km), le Ballon d'Alsace (13km), le petit col du Menil (6km) et enfin le col d'Oderen (8km).

Dès les premiers km, je sens que l'après-midi sera compliqué. En effet, je n'ai pas récupéré de ma sortie matinale par grand vent.

Mais je m'accroche et le sympathique groupe m'attend au sommet de chaque col.

Arrivés dans le col d'Oderen, 3 coureurs partent pour allonger la sortie alors qu'avec le coach et 3 autres coureurs, nous décidons de rentrer. Ce col sera donc le dernier de la journée. Tout le retour se fait en partie vent de dos et sur un faux-plat descendant.

La sortie se termine avec le coach autour d'une bonne bière fraîche bien méritée.

Le bilan du weekend

Le bilan du weekend est donc le suivant : 338,6 km et 5438 m de dénivelés parcourus en 12h57 de vélo.

Les sensations sont assez bonnes dans l'ensemble et ma faiblesse dans les cols se confirme.

Mais il n'est plus l'heure de se poser des questions...

Le weekend prochain sera un nouveau palier à franchir : un BRM 400km et une nuit entière sur le vélo !!!

Merci à vous tous de me suivre avec une mention spéciale pour Eric Géhin (mon coach), Martine, Christine, Michel (mes amis cyclosportifs) et Eric Leblacher...

Lire la suite
1 2 > >>